Le 08/12/2022

Descriptif

Le conférencier

Marc Morillon a exercé pendant 39 ans comme médecin militaire. Biologiste des hôpitaux, il est médecin général inspecteur (2S) et professeur au Val de Grâce. Il est l’auteur de nombreux travaux sur les maladies infectieuses et tropicales. Il a été le directeur de l’Institut de médecine tropicale du Service de santé des armées au Pharo à Marseille de 2007 à 2012 puis président du conseil scientifique du

international de médecine militaire jusqu’en 2019.Il est actuellement président du conseil scientifique Musée des Troupes de Marine.

La conférence

Le paludisme (malaria pour les anglo-saxons) et une maladie parasitaire transmise par certains moustiques qui fut la compagne indésirable des armées en campagne dans de nombreuses régions du monde depuis l’Antiquité.

Présent en Europe jusqu’à l’aube du 20e siècle, il pose de gros problèmes dès 1830 au début de la conquête de l’Algérie puis bien entendu lors des campagnes de conquête coloniales de l’Afrique et de l’Indochine. Lors de la conquête de Madagascar en 1895, il est responsable d’un véritable désastre sanitaire avec des milliers de victimes alors que les combats sont responsables de la mort d’une vingtaine de Français. Pendant les deux guerres mondiales, le paludisme se manifeste notamment à l’armée d’Orient et dans les combats du Pacifique contre l’armée japonaise. Présent dans les forêts et montagnes d’Indochine, il affecte les forces françaises puis américaines. Nos Opérations Extérieures

sont encore régulièrement confrontées à ce problème.

Parcourir cette histoire permet de découvrir des anecdotes savoureuses, des découvertes scientifiques majeures, des affaires de propagande et de services secrets toutes plus passionnantes les unes que les autres.

Conférence « le paludisme lors des campagnes militaires »

Partagez